22/02/2008

Clément Rosset dans Philosophie Magazine



Ce mois-ci dans Philosophie Magazine, un entretien de Clément Rosset avec Alexandre Lacroix.

Je viens en outre de remarquer qu'a lieu depuis janvier un cycle de conférences "A la rencontre de Clément Rosset" dans le cadre des "Mardis de la philo". Cycle payant animé par l'inépuisable Raphaël Enthoven à qui l'on saura gré de promouvoir la brillante pensée qui nous réunit sur ce blog. Je recommande d'ailleurs son émission "Les Nouveaux chemins de la connaissance", tous les soirs sur France Culture.

11 commentaires:

  1. je vous signale sans présumer qu'il vous intéressera un texte qui m'a conduit chez vous par les hasards contrôlés de google (et qui ne semble pas apparaître dans votre site) : un article d'alison james, chicago, paru dans le numéro 147 de la revue "littérature" (sept. 2007), sur "richard rorty et clément rosset face à la littérature"
    cordialement
    lbw

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme1:46 PM

    Je me permets de vous signaler, à tout hasard, le compte rendu sur L'École du réel que j'ai mis en ligne il y a quelques jours sur mon site personnel.
    L'adresse : http://pierre.campion2.free.fr/crosset.htm
    Pierre Campion
    Site : À la littérature…

    RépondreSupprimer
  3. Merci!Et félicitations pour votre intéressante lecture. J'apprécie l'analyse de la notion d'atelier, en laquelle je me reconnais.

    Bien à vous,

    Nicolas

    RépondreSupprimer
  4. Je viens justement de lire le bon entretien de C.Rosset dans ce magazine. Je m'interroge sur ça réflexion par raport aux altermondialistes. En effet, ils les cite comme des gens utopistes (qui à mon sens est plutôt une bonne chose, l'utopie étant ce qui n'est pas encore réalisé, mais pas ce qui est irréalisable) "frappé du virus du bien [...] les plus dangereux pour autrui" (que penser de ceux qui sont frappé du virus du mal ? mais là n'est pas mon propos). Je m'insurge, désirer un autre monde et penser (et même le démontré par le commerce équitable, les associations de petits producteur, la culture biologique...)qu'on peut arriver à autre chose que se que nous avons aujourd'hui ne me semble pas être "une duplication illusoire". Ce n'est qu'une projection dans l'avenir (capacité qui semble être le propre de l'Homme) qui ne signifie pas s'absoudre du réel; Bien au contraire, il faut être sans doute pleinement conscient du réel pour pouvoir imaginer "un autre réel" mais futur. Ainsi, les altermondialistes ne vivent-ils pas pleinement dans le réel, ils sont conscient de ce qui est déplaisant ou injuste" mais ne le fuit pas par un double, ils souhaient que cela soit autrement dans le futur.
    Cordialement
    (PS : Clément Rosset pase-t-il parfois par ici ?)

    RépondreSupprimer
  5. Il me semble avoir fait une modeste découverte, à moins que la chose ne soit déja connue. C'est ici :
    ruinescirculaires.free.fr
    post du 14.04.2008)
    P/Z

    RépondreSupprimer
  6. Merci! C'est une découverte intéressante. Je ne sais qu'en conclure...

    RépondreSupprimer
  7. Nous avons assisté à une des conférences de Raphaël Enthoven sur Clément Rosset. Pour ma part j'ai été très déçue. J'attendais quelque chose de beaucoup plus riche, beaucoup plus pointu, de vrais questionnements... c'était un vague cours de terminale...
    L'original ne donne-t-il donc jamais de conférences ???

    RépondreSupprimer
  8. Cela ne m'étonne pas. Ce doit être le but de ces conférences. Elles ont le mérite d'exister mais l'inconvénient d'être payantes et chères. Peut-être vaut-il mieux lire et relire Clément Rosset. L'original donne peu de conférences. Il passe parfois à la radio, parfois il parle en public (l'été en Corse), mais il n'adore pas ça.

    RépondreSupprimer
  9. En fait, on peut assister à une conférence découverte gratuitement. Comment savoir où et quand l'original se produit ? (ses livres ne répondent pas toujours aux questions qu'on leur pose, même si on parle très fort)

    RépondreSupprimer
  10. Comment le savoir? A mon avis, mieux vaut ne pas trop compter dessus - ou alors guetter les annonces éventuelles sur google... J'apprends moi-même parfois après coup qu'il et passé à la radio! Le plus simple est peut-être d'écrire aux Editions de Minuit ou à France culture. Ceci dit, si vous l'avez déjà écouté à la radio, vous aurez pu remarquer que ses réponses ne sont pas toujours claires, précises et, audiovisuel oblige, souvent aussi lacunaires que ses derniers livres. Bref, et sans vouloir tirer la couverture à moi, je serais ravi de répondre à quelques unes de vos interrogations et ne peux que vous encourager à (re)lire les articles de ce blog susceptibles de vous intéresser. Enfin, mais ce n'est là qu'une intuition personnelle, je pense que Clément Rosset n'a pas parfaitement perçu la portée et les perspectives de son oeuvre. Il est encore possible, pour reprendre un lieu commun, de comprendre Rosset mieux qu'il ne s'est lui-même compris. Enfin, et ce n'est pas lui faire insulte, son parcours est pour lui achevé. Il a, toujours pour lui, développé toute son intuition philosophique. C'est donc arrivée à ce point de maturité que son oeuvre peut commencer à être travaillée, relancée, trahie ou ce que vous voulez. Vous pourrez d'ailleurs consulter avec profit l'article, paru dans un des derniers numéro de la revue Critique (février ou mars), consacré à sa somme L'Ecole du réel.

    Voilà, je reste à votre disposition,

    Nicolas

    RépondreSupprimer
  11. Je vous signale,pour compléter la bibliographie de Rosset, une très bonne préface pour ''les philosophes à vendre'' de Lucien de Samosate, édité par Pauvert. Les préfaces de Rosset permettent souvent de donner de sa pensée une perspective originale.

    RépondreSupprimer