22/11/2011

Origines de la moralité : journées d'études (MESHS-CURAPP-PhiCo)

MESHS

Christophe Al-Saleh (Université de Picardie Jules Verne, CURAPP-ESS), Vanessa Nurock (Montpellier 3, PhiCo-NoSoPhi) et moi-même organisons trois journées d'études, ou ateliers, consacrés aux origines de la moralité, généreusement financées dans le cadre d'un “projet partenarial” par la Maison européenne des SHS de Lille. Ces trois journées, dont la première a lieu le vendredi 16 décembre, sont ouvertes à tous et gratuites.

***********

Ce projet, qui consiste en trois ateliers, s'interrogera sur l'actualité de la réflexion contemporaine sur les origines de la moralité selon trois axes.
Le premier axe, aura pour objet de recenser, dans la tradition philosophique, les différentes manières dont la réflexion sur la moralité a pu se rapprocher, ou non, d'une réflexion sur la naturalité. Il s'agira de s'interroger sur les origines de la moralité dans la tradition philosophique. D'où vient cette capacité ? Comment se caractérise-t-elle ? Est-elle naturelle, divine ou conventionnelle ?
Dans la perspective du second axe, il s'agira de se demander quel est le lien entre les capacités morales et d'autres types de capacités : linguistiques, perceptives, sensorielles, émotives. Est-il correct de penser que ces capacités sont intégrées, et toutes également accessibles au sujet (problème de la pénétration cognitive) ? Doit-on se résoudre à accepter que les différents types de capacité opèrent dans une relative indépendance (problème de la modularité) ?
Enfin, dans le troisième axe, on partira du fait que les recherches sur les origines de la moralité ont contribué à engager, ces dernières années un renouvellement et un élargissement de la réflexion sur les rapports entre éthique et nature. En nous appuyant sur un éclairage résolument critique et pluridisciplinaire (philosophie, psychologie, psychiatrie, sociologie…), on mettra en dialogue la richesse et la diversité des perspectives ouvertes.

Programmes des journées


Première journée: Histoire(s) du sens moral
Vendredi 16 décembre 2011, Lille, MESHS, 10h-17h

Le but de cette journée est de recenser, dans la tradition philosophique, les différentes manières dont la réflexion sur la moralité a pu se rapprocher, ou non, d'une réflexion sur la naturalité. Il s'agira de s'interroger sur les origines de la moralité dans la tradition philosophique. D'où vient cette capacité? Comment se caractérise-t-elle? Est-elle naturelle, divine ou conventionnelle?

Participants :
- Florian Cova (Université de Genève) sur Nietzsche et la psychologie morale expérimentale
- Marie-Héléne Gauthier (Université de Picardie Jules Verne) sur Aristote
- Éléonore Le Jallé (Université Lille 3, CNRS-UMR 8163 « Savoirs, Textes, Langages ») sur Hume
- Gabrielle Radica (Université de Picardie Jules Verne, CURAPP-ESS) sur Rousseau


Deuxième journée: Langage, perception, émotions, moralité
Vendredi 8 juin 2012, Lille, MESHS, 13h-17h

Il s'agira de se demander quel est le lien entre les capacités morales et d'autres types de capacités : linguistiques, perceptives, sensorielles, émotives. Est-il correct de penser que ces capacités sont intégrées, et toutes également accessibles au sujet (problème de la pénétration cognitive)? Doit-on se résoudre à accepter que les différents types de capacité opèrent dans une relative indépendance (problème de la modularité)?
Participants :
Christophe Al-Saleh (UPJV/CURAPP-ESS), Anne LeGoff (UPJV/CURAPP-ESS), Hichem Naar (Université de Manchester), Vanessa Nurock (Université Montpellier 3 / NoSoPhi-PhiCo).


Troisième journée : Natures et dénatures de l’éthique
Vendredi 29 juin 2012, Paris, Sorbonne, 9h-16h
Avec le séminaire « Ethique en pratique », (NoSoPhi-PhiCo)

Les recherches sur les origines de la moralité ont contribué à engager, ces dernières années un renouvellement et un élargissement de la réflexion sur les rapports entre éthique et nature. S’appuyant sur un éclairage résolument critique et pluridisciplinaire (philosophie, psychologie, psychiatrie, sociologie…), il s’agira de mettre en dialogue la richesse et la diversité des perspectives ouvertes.
Participants :
Pierre-Henri Castel (CeRMeS3- CESAMES /CNRS), Nicolas Delon (UPJV/CURAPP), Catherine Larrère (Paris-I, NoSoPhi-PhiCo), Albert Ogien (CEMS/CNRS), Ruwen Ogien (CERSES/CNRS),Sophie Richardot (UPJV/ CURAPP-ESS).

Série d'ateliers organisée par Christophe Al-Saleh (Université de Picardie Jules Verne/UMR 6054 : CURAPP-ESS), Nicolas Delon (UPJV/CURAPP), Catherine Larrère (directrice de NoSoPhi-PhiCo, EA3652), Vanessa Nurock (Université de Montpellier 3/ NoSoPhi-PhiCo)
Avec le soutien de la MESHS de Lille, du CURAPP-ESS (UMR 6054) et NOSOPHI-PHICO (EA 3652, Université de Paris-1, Panthéon-Sorbonne).