13/08/2010

Tintin au pays du réel

[EN KIOSQUE] Hors-série Tintin au pays des philosophes

Les aventures de Tintin et Milou sont les points de départ étonnants de leçons philosophiques… ou de réflexions aussi joyeuses que décalées sur la société des hommes ! Avec, au premier rang, les contributions de tintinophiles patentés comme Michel Serres et Clément Rosset, Jean-Marie Apostolidès et Serge Tisseron mais également celles de crypto-tintinophiles tels l'écrivain Pierre Michon, l'essayiste Pascal Bruckner… Bienvenue dans un monde où le Bien triomphe toujours du Mal, où l'Autre est regardé avec bienveillance, où le Rire n'est pas humiliant, où enfin le naturalisme occidental vacille parfois gentiment au souffle de l'animisme ou du totémisme.

De la morale
« Il faut lire Tintin, écrit Michel Serres, comme un manuel de Morale ».

De la politique
Du lotus Bleu aux Picaros en passant par « l'anschluss raté », selon l'expression du philosophe Pierre Pachet, de la Syldavie par la Bordurie, Hergé regarde son époque en chaussant les lunettes de l'observateur politique.

La raison
« Un univers très riche avec des personnages très simples » : le principe même de la philosophie du Réel selon Clément Rosset.

Le rire
Pour l'essayiste Pascal Bruckner, le génie d'Hergé se cristallise dans des personnages dont la postérité peut toujours faire son miel.

L'art
Le tout est plus que la somme des parties, et l'art d'Hergé, la fameuse ligne claire, se résume dans cette formule : de Pierre Michon à Hector Obalk, une mise en perspective de l'art tintinesque.